ANDRIVEAU reveal to public parisians wedding cards (1613 – 1805)

- Communication, Press

Les Archives Généalogiques Andriveau, la plus ancienne étude de généalogie successorale au monde, ont été créées en 1830 pour seconder les notaires dans la recherche des héritiers manquants lors du règlement d’une succession. Avec le temps, elle est devenue le partenaire privilégié du notariat, des professions juridiques ainsi que des organismes financiers.

 

Article du 14 mars dans Le Parisien

 

 

Related news

image

Isabelle Le mignon – Radio show

- Press

She explain us through 4 moments of his work, travelling in France an whole Europe, how she finds the heirs. Sometimes the work of a genealogist makes some « tsunami » on families, around the questoin of identity.