En tant que généalogiste, nous recherchons des héritiers dans le cadre de successions dont les ayant-droits sont partiellement ou totalement inconnus.

Notre Étude est donc au service principalement des notaires pour défendre les intérêts des héritiers et certifier la dévolution du défunt.
Animés par une exigence d’excellence, les collaborateurs, juristes et chercheurs de l’étude Andriveau sont réparties sur 19 sites en France et disposent d’un réseau international.

Notre Étude met à profit de ses mandants un riche patrimoine de 200 millions de fiches d’état civil et de 15 000 volumes à Paris et en province.

Archives généalogiques Andriveau

Les Archives généalogiques Andriveau sont une étude de généalogie successorale. Notre mission consiste à rechercher des héritiers dans le cadre de successions réglées par un notaire, défendre leurs intérêts et certifier la dévolution du défunt.

Histoire

Notre histoire naît en 1830, lorsqu’un jeune négociant Hippolyte Trannoy créé le métier de généalogiste successoral et l’étude qui deviendra les Archives généalogiques Andriveau au XXe siècle.

Successions célèbres

L’étude Andriveau a participé aux règlements de successions dont certaines sont restées célèbres : le trésor de la rue Mouffetard, Arletty, Yvonne Printemps ou encore Dora Maar