Le métier de généalogiste successoral est né avec la création de notre étude en 1830. Regroupant les premiers professionnels de France et même du monde, en la matière, c’est elle qui établit à l’origine les pratiques désormais appliquées par des dizaines de maisons fondées depuis la fin du XIXe siècle.

La tâche que doit remplir le généalogiste consiste à rechercher des héritiers dans le cadre de successions réglées par un notaire et à certifier la dévolution du défunt. Il doit également se faire le porte-parole des ayants droit en défendant leurs intérêts dans le règlement de l’affaire.

Mais l’expertise de notre étude acquise grâce à près de deux siècles de pratique répond également aux besoins d’une multitude d’acteurs juridiques.

Celle-ci peut se mettre au service de professionnels du droit ou de l’immobilier afin de retrouver légataires de fortunes, propriétaires de parcelles ou bénéficiaires de produits financiers.

La recherche

La recherche est ce travail lent et minutieux consistant à partir d’un unique nom, celui du défunt, pour aboutir à une liste exhaustive, celle des héritiers. État civil, recensements de populations, archives de l’enregistrement, enquêtes locales sont autant de moyens auxquels le généalogiste a recours pour reconstituer l’arbre familial dans sa réalité légale et pas simplement dans la perception qu’en ont les contemporains.

La révélation

Lorsque le dernier héritier est retrouvé, une lettre est envoyée à tous les ayants droit pour leur révéler l’origine de la succession

Le règlement

Le règlement constitue la dernière étape du métier du généalogiste. Muni de la procuration que lui a confiée dans un second temps l’héritier, il peut alors procéder à la liquidation de l’affaire – ventes de biens immobiliers et de titres, rendez-vous avec le notaire – de telle sorte que la personne représentée ne souffre d’aucun […]

La dévolution successorale

Le code civil français organise la manière dont doit être transmis un héritage. L’article 731 du Code Civil stipule que « la succession ne peut être dévolue qu’aux parents et au conjoint successible du défunt». 1. La règle des ordres 1er ordre : Les descendants en ligne directe Les enfants légitimes, naturels et adultérins ont […]

Nos engagements

C’est grâce à la signature du contrat de révélation de succession et d’une procuration que les héritiers nous donnent le pouvoir de régler la succession en leur nom. L’étude s’engage donc à représenter au mieux les intérêts de ses héritiers tout au long du règlement de la succession.

Nos garanties

Une sécurité juridique : Le contrat de révélation de succession C’est la signature du contrat de révélation de succession par l’héritier et par les Archives Généalogiques Andriveau qui lie les deux parties. Ce contrat est pour l’héritier un gage de sécurité juridique absolu. Celui-ci stipule notamment que : L’étude prend à sa charge la totalité […]

Nos honoraires

Honoraires de révélation de succession C’est le contrat de révélation de succession proposé aux héritiers qui fixe nos honoraires. Ils représentent un pourcentage de la part nette (après paiement des droits de successions) revenant aux héritiers, variant selon le degré de parenté les liant au défunt. Honoraires forfaitaires Pour une vérification de dévolution, nos honoraires […]