Généalogistes successoraux : des racines et du zèle – Le Télégramme

- Presse

Le quotidien « Le Télégramme » a rencontré à Brest les membres de l’étude Andriveau. Ils ont publié un article disponible sur leur site : « Généalogistes successoraux : des racines et du zèle ».

Notre étude à Brest a ouvert ses portes au quotidien Le Télégramme pour lui présenter le métier de généalogiste successoral. En effet, les notaires font appel aux généalogistes en l’absence  d’héritiers ou pour savoir s’il y en a d’autres.

A Brest, l’équipe de généalogistes Andriveau est composée de :

  • Philippe Bouthemy, directeur régional
  • Sophie Cayol, clerc au règlement,
  • Jean-Hugues Deschard, clerc aux recherches

> Découvrez nos bureaux Andriveau à Brest et lisez l’article des racines et du zèle par « Le Télégramme »

 

Étude Andriveau à Brest – Généalogiste successoral

15, rue Branda
29200 – Brest
Tél.: +33 (2) 29 62 93 52

Actualités sur le même thème

image

Enquête Prioritaire – Héritages, dans les secrets de famille – Matthieu Andriveau

- Communication, Presse - , ,

Le magazine d’immersion « Révélations », présenté par Laurence Roustandjee devient cette saison « Enquête prioritaire ». Au sommaire ce mercredi 05 fèvrier à 20h55 sur RMC Story : « Héritages, dans les secrets de famille« , Qu’il s’agisse d’une grosse fortune, d’une sublime demeure, ou même de quelques meubles, 9 Français sur 10 laissent un patrimoine derrière eux […]

image

Emission Le monde en Face – Le poids de l’héritage

- Presse

L’héritage est une institution à laquelle les français sont très attachés. Un rite de passage délicat qui touche les plus grands tabous de notre société : la filiation, l’argent, la mort. Après la disparition d’un proche, chaque membre d’une famille doit, au moins une fois, faire face à son histoire, à sa position dans une […]

image

L’Etude ANDRIVEAU dévoile au grand public des fiches uniques de mariages parisiens (1613 – 1805)

- Communication, Presse

Les Archives Généalogiques Andriveau, la plus ancienne étude de généalogie successorale au monde, ont été créées en 1830 pour seconder les notaires dans la recherche des héritiers manquants lors du règlement d’une succession. Avec le temps, elle est devenue le partenaire privilégié du notariat, des professions juridiques ainsi que des organismes financiers.