Index de l’égalité professionnelle

L’index de l’égalité professionnelle a été instaurée par la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Cet index permet aux entreprises françaises d’évaluer sur 100 points le niveau d’égalité entre les hommes et les femmes en s’appuyant sur les critères suivants :

~~~• écarts de rémunération
~~~• écarts dans la proportion de femmes et d’hommes bénéficiant d’augmentations salariales
~~~• augmentation systématique des femmes l’année d’un congé de maternité ou d’adoption
~~~• nombre de femmes dans les dix plus hautes rémunérations de l’entreprise.

Index Andriveau 2021 : 55 points sur 100 détail de l’index

 

Les objectifs de progression de l’étude à 2024 sont les suivants :

– Réduire les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, notamment avec la mise en place d’une grille de classification permettant de comparer les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes dans une même catégorie de métier donnée.

– S’assurer de l’absence d’écart de rémunération entre les femmes et les hommes sur un même poste, pour une même ancienneté et expérience, et mettre en place, le cas échéant, une politique de rattrapage salariale.

Objectif envisagé : atteindre la note de 20 sur 40, puis dans deux ans 30 sur 40.

– S’agissant du nombre de femmes parmi les plus hautes rémunérations, il est dès lors difficile d’envisager un objectif de progression à court terme sur cet indicateur.

En effet, cette situation s’explique par l’ancienneté (entre 21 et 42 ans) des collaborateurs masculins parmi les 10 plus hautes rémunérations . Lorsque ces salariés masculins seront amenés à partir à la retraite, la Société envisagera, dans la mesure du possible (au regard du niveau de compétence, de la qualification et des expériences professionnelles), de promouvoir ou recruter des femmes à leur poste.

Objectif envisagé : conserver la note de 5 sur 10 obtenue en 2021